Ecrire un récit


objectifs, étapes, astuces, exemple...

I - Enjeux et objectifs

"Écrire un récit" signifie :

Inventer ou imaginer une histoire, ce qui veut dire faire appel à son imagination et non raconter un récit déjà écrit par un autre auteur.

Écrire un récit sert à :

* Réutiliser les notions apprises lors des derniers cours.

* Se réapproprier les connaissances culturelles, littéraires et historiques étudiées.

* Développer ses capacités d’expression à travers la rédaction d’un texte court.

* Développer l’imagination et le sens de la création.


II - Procéder par étapes

1 - Analyser les mots

Lire très attentivement la consigne afin de savoir précisément ce que le professeur attend de cet exercice. Pour délimiter le cadre de ce travail, il faut analyser chaque mot de l’énoncé et chercher à répondre aux questions suivantes :

* Qui ? Quoi ?

- À quelle personne doit se faire la narration : 1re ou 3e personne ?
- Doit-on raconter une histoire fictive ou réelle ?

* Où ? Quand ?

- Dans quel(s) lieu(x) se situe l’histoire : dans une ville, à la campagne, au bord de la mer, autre ?
- Dans quel univers doit-on inscrire l’histoire : Antiquité, Moyen Âge, autre ?

* Comment ?

À quel temps doit se faire la narration : passé, présent, futur ?


2 - Chercher dans les derniers cours

Relire les derniers cours en cherchant les notions enseignées qui peuvent avoir un rapport avec le sujet. Il s’agit de les mettre en pratique dans cet exercice (aussi bien au niveau grammatical qu’orthographique, littéraire ou culturel).

3 - Construire la trame

Le travail de construction de l’histoire doit se faire entièrement au brouillon.

* Dans un premier temps, définir les personnages :

Choisir un personnage principal et déterminer ses caractéristiques (sexe, âge, caractère, force, intelligence...) puis décider des personnages secondaires (sont-ils des alliés du personnage principal ? Des opposants ? Comment sont-ils ? Qu’est-ce qui les motive à agir ?).

* Dans un deuxième temps, définir les cinq étapes du schéma narratif avec une phrase pour chacune des étapes suivantes :

- Situation initiale,
- Élément perturbateur,
- Péripéties,
- Élément de résolution,
- Situation finale.

* Dans un troisième temps, pour créer l’atmosphère de l’histoire :

Chercher un vocabulaire adapté au sujet qui s’inscrive sans anachronisme dans l’univers défini.

4 - Développer le récit

Rédiger maintenant chacune de ces cinq étapes, toujours au brouillon, sans jamais oublier où on veut en venir ni les objectifs définis par l’étape précédente.


5 - Chasser les éventuelles erreurs

Relire attentivement le texte deux fois :

* Une première fois pour vérifier que toutes les phrases du récit sont cohérentes et s’enchaînent agréablement. Si ce n’est pas le cas, vérifier qu’il ne s’agit pas d’un problème de conjugaison ou de syntaxe.

* Une deuxième fois pour chasser les fautes d’orthographe et de grammaire qui s’y seraient glissées.

6 - Mettre au propre

Enfin, recopier au propre son récit terminé.


III - Trucs et astuces

* Si ce travail est à faire à la maison, il faut y réfléchir dès le jour où il est donné ; ainsi, si on a des questions, des doutes... on aura le temps d’en faire part au professeur ou à ses camarades.

* Prendre de la distance : une fois l’histoire rédigée, il est bon de la laisser reposer un jour ou deux avant de la corriger. On peut ainsi plus facilement la lire comme si on lisait une histoire écrite par quelqu’un d’autre : c’est le meilleur moyen de corriger ses erreurs.

* Un camarade, un parent, le documentaliste du collège ou une personne de confiance peuvent aussi apporter un regard neuf pour repérer d’éventuelles erreurs qui nous auraient échappées. Attention toutefois, prendre des conseils ne veut pas dire se plier aux goûts des autres...

* Rendre une copie propre, clairement présentée, lisible. Ne pas oublier que dans ce travail, on n’est plus un élève mais un auteur et que notre histoire est faite pour être lue.


IV - Exemple

Sujet

"Ulysse raconte une de ses aventures au cours de laquelle il a affronté un être merveilleux.

Vous imaginerez ce récit fait par Ulysse (une page environ)."

Ce qu’il faut comprendre

* Qui ? Quoi ?

- À quelle personne doit se faire la narration : 1re ou 3e personne ?
"Ulysse raconte", donc le récit se fait à la première personne du singulier.

- Doit-on raconter une histoire fictive ou réelle ?
"Ulysse... a affronté un être merveilleux". C’est une histoire fictive avec un personnage identifié : Ulysse. On doit donc inventer un opposant cohérent à Ulysse avec des pouvoirs magiques.

* Où ? Quand ?

- Dans quel lieu(x) se situe l’histoire : dans une ville, à la campagne, au bord de la mer, autre ?
"...une de ses aventures au cours de laquelle" : Chercher les lieux dans lesquels se déroulent les aventures d’Ulysse et en choisir un.

- Dans quel univers doit-on inscrire l’histoire : Antiquité, Moyen Âge, autre époque ?
"Ulysse" est un personnage connu de la mythologie grecque.

* Comment ?

- À quel temps doit se faire la narration : passé, présent, futur ?
"Il a affronté", c’est donc un récit qui doit être raconté aux temps du passé comme c’est souvent le cas.


Ce qu’il faut faire

* Chercher dans ses derniers cours ce qui parle de la mythologie grecque, de l’Antiquité et / ou d’Ulysse.

* Décrire les personnages :

- Déterminer les caractéristiques du personnage principal : Ulysse.
- Déterminer les caractéristiques de l’être merveilleux qu’il a affronté.
- On peut imaginer des personnages secondaires : les compagnons d’Ulysse par exemple.

* Enfin, Ulysse raconte "une aventure". On attend donc un début, un milieu et une fin. Il faut appliquer le schéma narratif complet.

* L’histoire doit faire environ une page, ni plus, ni moins.

Vous êtes actuellement:

Autres articles de la rubrique:

Détails de l'article:


Favoris et partage
Bookmark and Share