Rodin : La porte de l’enfer

La suite sur le site du Canal Educatif

De l’expressionisme à l’abstraction

La Porte de l’Enfer occupa la majeure partie de la vie créatrice de Rodin. Il existe même deux versions de l’œuvre. Une première à Paris qui parait achevée (fondue certes en 1930 mais d’après un modèle de 1889), et une seconde à Meudon, plus tardive (1900) mais qui semble, elle, inachevée.

Pourquoi le sculpteur ne s’est-il satisfait d’aucune des deux versions ? A quoi voulait-il aboutir au travers de la création de la porte ?

Cette enquête nous amènera à découvrir ce qu’est la Porte des enfers : œuvre tellement féconde qu’elle n’arrivera jamais à trouver une forme définitive ou bien une œuvre maudite qui torturera son auteur jusqu’à la fin de sa vie ?

Vous pouvez cliquer ici pour voir la deuxième partie

Vous êtes actuellement:

Autres articles de la rubrique:

Détails de l'article:


Favoris et partage
Bookmark and Share